Achat de musique en ligne? Finalement oui!

Je refusais systématiquement de considérer l’achat de musique en ligne pour deux simples raisons :

  1. Protections DRM (détails sur Wikipedia)
  2. Mauvaise qualité d’encodage

Avant hier, j’ai découvert une artiste dont la musique semblait intéressante. Comme j’essaye toujours d’encourager les artistes inconnus qui tentent de percer et que c’était en plus une Québécoise, j’ai décidé d’acheter son CD. Mais pourquoi devoir encombrer mon étagère d’une autre pochette que je ne retoucherai plus jamais après avoir copié le CD sur mon laptop ??

Ce n’est pas le scoop de l’heure, le service étant disponible depuis 2007, iTunes offre une partie de son catalogue en format Plus, ce qui signifie des fichiers libres de DRM et encodés en AAC 256kbps, un niveau de qualité largement suffisant.

En deux clics et 9.99$ plus tard (au lieu de 13.99$+taxes en magasin), je téléchargeais le CD à 1MB par seconde. Moins d’une minute plus tard, j’étais donc en train de profiter de ma nouvelle musique en ayant sauvé de l’argent et en ayant diminué mon empreinte écologique par rapport à l’achat d’un vrai disque.

Un achat concluant. Ce sera probablement comme cela que j’achèterai toute ma musique à l’avenir, tant que les maisons de disque consentent à vendre leur musique libre de DRM. Vérifions quelques artistes québécois sur iTunes :

  • Dumas : aucun album en format Plus.
  • Les Cowboys Fringants : seul l’Expédition est en format Plus.
  • Pierre Lapointe : aucun album en format Plus.
  • Ariane Moffatt : aucun album en format Plus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">

Comment moderation is enabled. Your comment may take some time to appear.